Signature protocolaire de la charte d’engagement « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens » par la Ville de Courbevoie (92) le 22 mars suite à l’approbation à l’unanimité par le conseil municipal du 28 janvier. Plusieurs actions concrètes sont d’ores et déjà mises en place par les services municipaux.Courbevoie a proscrit depuis plusieurs années (bien avant l’interdiction légale)
Mercredi 20 mars 2019, les élus régionaux ont approuvé la Charte Villes & Territoires « sans perturbateurs endocriniens ». Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France, et Jean-Philippe Dugoin-Clément, Vice-président chargé de l’écologie et du développement durable, l’ont signé avec le Réseau Environnement Santé (RES). L’Île-de-France devient ainsi la première Région en France à s’engager dans

8 mars : Toulouse signe la charte

M. le Maire de Toulouse a officiellement signé le 8 mars la charte « Villes et Territoires Sans Perturbateurs Endocriniens » que le Réseau Environnement Santé propose aux collectivités locales. Plus de 200 communes sont aujourd’hui engagées directement ou via leur communauté d’agglomération dans cette lutte contre les perturbateurs endocriniens La signature a été précédée
Présentée par Isabelle Galkine, Journaliste RCF Pays Tarnais, et Nathalie Ferrand-Lefranc, co-déléguée Occitanie Réseau Environnement Santé. Les dernières émissions Lundi 11 mars à 12h00 La charte des Villes et Territoires sans Perturbateurs Endocriniens Lundi 11 février 12h00 : Environnement et santé. Les couches pour bébé. Lundi 14 janvier 12h00 Environnement et santé. La recherche de
Une conférence santé et environnement se déroulera le vendredi 22 mars 2019 à 16h45 à l’Hôtel du Département à Marseille. La conférence portera sur les « perturbateurs endocriniens et cancer » : de nouveaux facteurs de risque ». En présence de nombreux acteurs de santé et de l’environnement, la conférence sera suivie d’un débat public. M. Gilles Nalbone, Directeur de recherche émérite

Conférence le 12 mars à Castres

Perturbateurs endocriniens : quels risques pour la santé ? Les perturbateurs endocriniens sont présents dans notre environnement (pesticides, plastiques,  cosmétiques, alimentation…).Ils sont impliqués dans les grandes maladies chroniques : cancer du sein et de la prostate, obésité, diabète, infertilité, troubles du comportement… Comment les combattre ? C’est le thème de la conférence d’André Cicolella, chimiste toxicologue, président de Réseau
Suite au vote à l’unanimité par les élus le 4 février, la première ville signataire de Seine-et-Marne organise une signature protocolaire de la charte le 22 mars à la Marge (équipement culturel composé de 2 espaces : le Magic Mirror et le Cube) au 37 Avenue Pierre Point, 77127 Lieusaint. Au Magic Mirror : 19h signature
La Mairie de Toulouse organise une signature protocolaire de la charte villes et territoires sans perturbateurs endocriniens le 8 mars. La signature sera précédée par une conférence publique animée par M. André Cicolella, Chimiste, Toxicologue, Président du Réseau Environnement Santé (RES), en présence de Mme la Professeure Camille Dumat, Toulouse-INP, CERTOP, Réseau Agriville Rendez-vous le
André Cicolella interviendra le mercredi 12 juin 2019 de 15h45 à 16h15 lors de cette 44ème édition. Un événement exceptionnel puisque l’ANPDE fêtera ses 70 ans. Programme et inscription
Industriels de l’agroalimentaire ou distributeurs, en partenariat avec l’application ScanUp, Perturbateur-endocrinien.com lance dès à présent une grande campagne d’analyses laboratoire à l’aide de son offre analytique OEDT : 1000 références alimentaires sans PE oestrogéniques à destination des populations sensibles : bébés, enfants, adolescents et femmes enceintes… NIR-INDUSTRY propose aux acteurs de l’agroalimentaire, qu’ils soient Industriels ou Distributeurs, de s’y
La ville de Strasbourg a signé en janvier 2018 la Charte d’engagement « Ville et territoire sans perturbateur endocrinien » proposée par le Réseau Environnement Santé. L’objet de cette Charte est de protéger la population et les écosystèmes de l’exposition aux perturbateurs endocriniens. Pour apporter une contribution à la construction d’une politique publique de lutte contre les
Les responsables de la maison d’assistantes maternelles (MAM) de Bossendorf ont proposé, vendredi 15 février, une soirée d’information à l’intention des parents. Une intervention sur le sujet des perturbateurs endocriniens a été animée par quatre lycéennes en terminale ST2S et la déléguée régionale du Réseau Environnement Santé, Marie-Madeleine Braud, infirmière.
HAUT