Cet article révèle, sur une période d’un an, une association positive entre exposition prénatale au perfluorés (PFOS et PFOA) et le nombre de journée où l’enfant a été fiévreux. Cela montre un effet immunotoxique lié à l’exposition prénatale aux perfluorés.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27608427