En partenariat avec le service Planète-Sciences du Monde, dans les « Les Echos de la terre » nous reviendrons sur deux informations qui ont montré la nécessaire vigilance à conserver en matière de santé publique ; tout d’abord le Bisphénol A désormais classé par l’Agence européenne des produits chimiques dans la catégorie des perturbateurs endocriniens, et la question des néonicotinoïdes revenue sur le devant de la scène politique lundi, suite aux propos tenus par le ministre de l’agriculture qui ont suscité une vive réaction du ministre de La transition écologique et solidaire Nicolas Hulot.

Quelles sont ses marges de manœuvre en ce domaine ? Jusqu’où les arbitrages pourront tenir sur ce terrain toujours sensible… Réponse avec le toxicologue André Cicollela, chimiste, spécialiste de l’évaluation des risques sanitaires, et le journaliste du journal Le Monde Simon Roger !

Réécouter l’émission