Les Ethers de Glycol (EG) sont largement utilisés comme solvant organique. Bien que le potentiel neurotoxique de multiples familles de solvants organiques soit reconnu, peu de connaissances existent sur l’impact des EG sur le neuro-développement des enfants. La cohorte PELAGIE effectue un suivi en Bretagne sur une population d’environ 3000 femmes enceintes et de leurs enfants. Cette dernière étude montre un lien entre la présence de métabolites des EG dans les urines des femmes enceintes et la diminution des capacités neurocognitives de leurs enfants à l’âge de 6 ans. Une nouvelle preuve du lien entre exposition pendant la grossesse et santé de l’enfant.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27740510