Le principe « d’équivalence en substance » concernant les OGM est remis en cause par un article de Scientific Reports, regroupant plusieurs équipes de recherche à travers le monde. La comparaison de la composition de maïs associé ou non au glyphosate (Roundup commercialisé par Monsanto) révèle « de nombreuses molécules – protéines, vitamines, antioxydants – présentes en quantités différentes entre la plante OGM et non OGM » qui sont « selon le contexte protectrices ou toxiques » pour l’organisme.

Etude scientifique de reports