PEPEP (Perturbation Endocrinienne concernant la Petite Enfance et en direction de personnes en situation de Précarité)

Projet PEPEP : sensibilisation par le conte aux dangers des perturbateurs endocriniens

Financé par l’ARS Nouvelle-Aquitaine (NA) dans le cadre d’une réponse à un appel à projet du PRSE3, le projet PEPEP (Perturbation Endocrinienne concernant la Petite Enfance et en direction de personnes en situation de Précarité) part du constat que les perturbateurs endocriniens (PE) sont l’une des explications à la forte croissance des maladies chroniques constatée actuellement et sont associés au développement des troubles neuro- comportementaux et de la reproduction, ainsi qu’à certains cancers. Basé sur l’expérience acquise et la légitimité sur le sujet des deux co-porteurs du projet (RES et HEDEX), constituant d’ailleurs un ‘attelage’ original, ce projet s’est inscrit sur les préoccupations sur les femmes enceintes et la petite enfance de l’ARS ex-Aquitaine et de santé environnementale de l’ARS NA.

Revue de presse :

HAUT