Perturbateurs endocriniens : des solutions existent ( Bulletin municipal de St-Xandre (17)

Organisée à l’Agora par la Municipalité de Saint-Xandre et la Communauté d’agglomération rochelaise, la Conférence du 10 novembre dernier a permis d’informer sur les nombreuses conséquences des perturbateurs endocriniens sur la santé. Retour sur ce fléau croissant mais que l’on peut néanmoins endiguer.

Hausse des cancers du sein et de la prostate, troubles de la fertilité, obésité ou encore hyperactivité, baisse du quotient intellectuel, déficit de l’attention et cas d’autisme croissants chez les plus jeunes selon les régions du monde… les causes ne seraient pas toujours génétiques mais aussi environnementales comme l’ont démontré André Cicollela (Président du Réseau Environnement Santé) et Virginie Migeot (Professeur à l’INSERM et médecin hospitalier au CHU de Poitiers) venus présenter leurs travaux de recherche sur les fameux « perturbateurs endocriniens ». Autrement dit ces molécules chimiques telles que phtalates, PCB, poly bromés, nitrates, perfluorés, dioxines, bisphénol A, retardateurs de flammes et autres substances toxiques contenues dans de nombreux produits cosmétiques, ménagers, alimentaires, électroniques, textiles, ustensiles de cuisine ou encore médicaux… la liste est longue et fait froid dans le dos ! A l’instar des pesticides qui ont fait l’objet l’an dernier de la toute première conférence organisée à l’Agora dans le cadre de la charte Terre saine.

 

Lire l’article du Bulletin municipal de Saint-Xandre dans son intégralité (page 4 et 5)