À l’occasion de la journée mondiale des accidents vasculaires cérébraux, André Cicolella, président du Réseau Environnement Santé (RES), alerte sur des chiffres inquiétants en #Alsace, région particulièrement touchée. Réécoutez l’émission  Pour en savoir plus : L’Alsace particulièrement touchée par les AVC invalidants
Perturbateurs endocriniens : à la veille d’une sanitaire majeure ? Si les premiers effets délétères de perturbation endocrinienne sur les animaux ont été observés dès la fin des années 1940 aux États-Unis, la notion de « perturbateur endocrinien » n’est officiellement née qu’en 1991. Aujourd’hui, ils sont la source de vives inquiétudes en termes de

Cancer du sein et épidémie

Dans le cadre d’Octobre Rose, le nouvel Institut du Sein – Strasbourg – Rhéna propose une conférence grand public animée par André Cicolella, chimiste, toxicologue et chercheur français en santé environnementale, spécialiste de l’évaluation des risques sanitaires et président du Réseau Environnement Santé (RES). Scientifique militant, André Cicolella est à l’origine, entre autres, de l’interdiction
La France veut jouer un rôle moteur dans la lutte contre les perturbateurs endocriniens en s’appuyant sur ses villes Bisphénol A, perchloroéthylène, phtalate, les perturbateurs endocriniens sont présents dans de nombreuses substances du quotidien. L’inconvénient, c’est qu’ils mettent la santé en danger. Outre la perturbation du système hormonal, ils sont soupçonnés de provoquer des cancers,
L’exposition aux perturbateurs endocriniens représente un véritable enjeu de santé publique et en France, il en est souvent débattu. La première alerte remonte à 2010, il était question alors du Bisphénol A. Depuis, les biberons contenant du Bisphénol ont été interdits et la mesure s’est étendue à l’Europe. En 2014, c’est à la suite de
  Monsieur le Président de la République, A la suite de la cacophonie gouvernementale dont nous avons été les témoins récemment sur le dossier du glyphosate et alors que vous aviez, candidat, promis de faire de la santé environnementale une « priorité du quinquennat », puis à Rungis rappelé cette exigence, nous vous conjurons de ne plus
Paris, Stockholm, Madrid, ou encore Grande-Synthe étaient présentes hier aux premières rencontres européennes des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens Des produits d’entretien aux vêtements, de la peinture des murs aux sièges auto, des produits de beauté à l’alimentation, les perturbateurs endocriniens sont partout. Ils seraient en partie responsable de l’augmentation des maladies chroniques dans
A l’occasion du colloque « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens » organisé le 10 octobre, Brune Poirson a rendu publique la position française suite au véto du Parlement européen sur les perturbateurs endocriniens (PE). La secrétaire d’Etat a déclaré « prendre acte du vote du Parlement » et « invite la Commission européenne à soumettre une nouvelle définition des PE ambitieuse
La grève des agents des cantines bordelaises pose la question des alternatives au plastique dans les contenants et la vaisselle utilisés dans la restauration scolaire. Ce débat s’ouvre au moment où se crée un collectif national contre le plastique. A Bordeaux, le plastique s’est infiltré partout: dans les barquettes livrées par la cuisine centrale à
Chimiste, toxicologue et porte-parole de Réseau environnement santé, André Cicolella était l’invité du Grand Matin Sud Radio ce jeudi pour évoquer la contamination inhérente à nos maisons, en raison notamment des nombreux produits que nous utilisons. Les Français n’en ont peut-être pas conscience, mais leur quotidien à la maison est pollué par de multiples contaminations dues à

Lévothyrox : retour sur une polémique

Mardi 19 septembre, à 16h30, l’émission « Sénat 360 » revenait sur un thème d’actualité : le Levothyrox. Avec Me Bernard Fau, Avocat spécialisé dans les affaires de santé publique, Michèle Rivasi, Députée européenne EELV, André Cicolella, Toxicologue et spécialiste de l’évaluation des risques sanitaires et Dr Violaine Guérin, Médecin endocrinologue. Réecoutez l’émission En savoir plus sur
De la cuisson à l’assiette, la nourriture dans de nombreuses cantines scolaires est au contact du plastique, vecteur possible de perturbateurs endocriniens. A Bordeaux, des analyses chimiques et biologiques ont été réalisées: la mairie se veut rassurante mais des parents appellent au principe de précaution. « Nos enfants ne vont pas en mourir immédiatement, note Bernard
HAUT