La Belgique reproche aux Néerlandais d’avoir tardé à réagir…

Le tempo s’accélère dans les différentes enquêtes menées sur les œufs contaminés au fipronil, un scandale qui a touché plusieurs pays européens dont la France. Le parquet d’Anvers (Belgique) a indiqué jeudi après-midi que « plusieurs perquisitions » étaient en cours.

(…)

La France a décidé mercredi de lancer une enquête nationale auprès de l’ensemble des fabricants d’ovoproduits (pâtes, quiches, etc.) Cela concerne environ 80 entreprises. Pour rappel, l’OMS a classé le fipronil comme étant « moyennement dangereux » pour l’homme. « Il est dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde, indique toutefois les autorités sanitaires hollandaises, le NVWA, et c’est également un perturbateur endocrinien, selon le Réseau Environnement Santé ».

Pour en savoir plus :

Communiqué de presse – Fipronil : l’ANSES n’a pas le droit de conclure à l’absence de risque