Une enquête sur l’impact des perturbateurs endocriniens sur l’organisme sera réalisée en septembre, auprès de 400 habitants de Grande-Synthe (Nord). Son maire, Damien Carême (EELV) a détaillé son initiative dans les Grandes Gueules, ce vendredi.

C’est une initiative qu’on a créée il y a quelques années. Un jour, dans le cadre de cette université populaire, André Cicolella, un toxicologue, est venu faire une conférence sur les perturbateurs endocriniens et la conséquence de leur présence dans notre vie quotidienne. Je m’étais engagé, et je l’ai mis dans mon programme électoral, de faire une ville sans perturbateurs endocriniens pour protéger la santé de mes concitoyens.

Ecouter l’émission

Pour en savoir plus : 

Comment fonctionnent les perturbateurs endocriniens ?

A partir du 11 septembre, Grande-Synthe commence la plus grande enquête nationale jamais réalisée sur les perturbateurs endocriniens

La Communauté de Communes de Coeur d’Ostrevent s’engage dans une démarche Villes et Territoires sans Perturbateurs Endocriniens

no Twitter with current id