Un lien entre la présence de Ciprofloxacine (antibiotique de la famille des fluoroquinolones) dans les eaux usées des hôpitaux et le potentiel d’un risque écotoxicologique est suspecté par cette étude menée au CHU de Clermont-Ferrand. Ces données confirment que les effluents hospitaliers sont une source de pollution des eaux usées et pourraient générer des biofilms abritant des gènes de résistances aux antibiotiques.

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0269749116302998