Conférence de Bernard PETIT, Co-Délégué Régional Occitanie du RES, sur les perturbateurs endocriniens, à l’IUT de RODEZ, en présence de Christophe LAFOND, vice-président de la MGEN, chargé de Développement, Prestations, Services et Accompagnement. Après un bref rappel historique sur le bisphénol A (BPA), perturbateur endocrinien emblématique, le conférencier décrit les principales pathologies en lien avec
Déjà engagée dans cette démarche par la mise en place de mesures visant à limiter la présence de perturbateurs endocriniens (politique Zéro phyto, clauses des marchés publics, label Ecocert, etc.), la commune de Ramonville a décidé de s’engager encore davantage en signant cette charte, afin de protéger la population et les écosystèmes de l’exposition aux
Avant de faire connaître sa concentration en phtalate, le maire de Nanterre a signé la charte « Ville et territoires sans perturbateurs endocriniens ». Il s’agit de la deuxième ville des Hauts-de-Seine avec Courbevoie à avoir paraphé le document. Le RES espère ainsi que les communes qui s’engagent favorisent l’information de la population de l’enjeu des
Le 15 mai, le Réseau Environnement Santé et Cantine Sans Plastique France ont été auditionnés par la Mission d’information sur les perturbateurs endocriniens André Cicolella et Sylvie Platel ont particulièrement insisté sur le scandale sanitaire des phtalates. Additifs communément utilisés dans les plastiques pour les rendre souples, flexibles et augmenter leur durabilité. Nous remercions M.
La Ville de Béziers agit en se mobilisant contre les perturbateurs endocriniens. En présence de Robert Ménard, maire de Béziers et de Nathalie Ferrand, déléguée régionale Occitanie du Réseau Environnement Santé, la charte  »Ville sans perturbateurs endocriniens » a été signée le mardi 14 mai à 17h en salle des mariages de l’Hôtel de Ville. La
La Ville de Grenoble a adopté à l’unanimité, ce lundi 13 mai, une délibération visant à limiter l’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens (PE). Notamment avec son adhésion à la Charte des villes et territoires sans PE et l’élaboration d’un plan d’action en cinq points pour la période 2019-2022. « Agir pour garantir la
Le 10 mai, à Besançon, faubourg Tarragnoz, les élus de l’intergroupe au conseil municipal de la ville, composé d’écologistes, de communistes et de socialistes, et du groupe socialiste et société civile ont symboliquement affiché à l’entrée de ville leur attachement à la préservation de l’environnement et au bien-être de la population, en rappelant les deux
Le Réseau Environnement Santé et l’Association Pour la Santé de Tous organisent une conférence-débat pour changer nos angles de vue ! L’accès à la santé n’est pas réduite à l’accès aux soins. Albert LEVY (architecte urbaniste) nous partagera son engagement pour « l’urbanisme-santé » et nous pourrons débattre de l’équilibre à trouver pour nos cités et ses
Envirobat Occitanie, organise en partenariat avec la commune du Séquestre, un 17-Vin sur le thème « Bâtiment Santé : la question des perturbateurs endocriniens dans les produits et matériaux de construction ». « Un perturbateur endocrinien est une substance ou un mélange de substances, qui altère les fonctions du système endocrinien et de ce fait induit des effets néfastes dans
L’équipe de Michael Skinner, de l’Université Pullman de l’Etat de Washington aux Etats-Unis, vient de publier 2 articles majeurs. Le 23 avril dernier, l’étude met en évidence un effet du glyphosate transmis via le sperme sur 3 générations pour la prostate, l’obésité, le rein, les ovaires et les anomalies à la naissance [1]. Fait notoire,
Conférence animée par André Cicolella, le 25 avril à l’initiative d’AKUT, Groupe d’action pour la toxicologie de l’environnement, à Luxembourg, suivie d’une conférence de presse. Les Perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui perturbent le fonctionnement des hormones surtout pendant la grossesse. Ils sont impliqués dans les  maladies graves chroniques: cancer du sein et de
Le Parlement européen a voté le 18 avril une résolution sur les Perturbateurs endocriniens demandant à la Commission Européenne de « prendre rapidement toutes les mesures nécessaires pour que la santé humaine et l’environnement soient protégés contre ces produits chimiques nocifs »[1]. Le texte a été adopté à une très large majorité, provenant de 7 groupes représentant
HAUT