Le rapport du Comité scientifique chargé d’élucider les causes possibles des agrégats de cas constatés a été rendu public. Il avait été présenté la veille au Comité de Suivi, auquel participait le président du RES, André Cicolella. La 1ère phrase prononcée par la présidente du Comité scientifique résume l’état d’esprit dans lequel le comité a
Passage radio d’André Cicolella le 13 juillet à 12h40 dans Le Magazine du week-end de France Culture au sujet des bébés sans bras et plus généralement de la démocratie sanitaire https://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-du-week-end
Le territoire de la Métropole de Lyon est aujourd’hui confronté à des enjeux qui s’entrecroisent : santé, pollution, alimentation, cadre de vie,… Face au changement climatique et à ses conséquences sur la santé publique, les bienfaits des arbres en milieu urbain sont multiples et aujourd’hui de mieux en mieux identifiés. Mais quels sont exactement ces
Signataire de la charte des « Villes sans perturbateur endocrinien », Strasbourg s’attaque à cette pollution aussi nocive qu’omniprésente et veut s’appuyer sur le travail des volontaires de l’atelier citoyen dédié qui s’achève. Quelques pistes pour ce chantier ardu. Ils sont partout, alors on fait comment pour s’en débarrasser ? À Strasbourg, pionnière dans la lutte contre les
André Cicolella a été auditionné par le CESER Hauts de-France lors de l’assemblée plénière du 25 juin 2019. date à laquelle le CESER a adopté son rapport-avis « Plan Régional Santé-Environnement : Concevoir autrement les futures planifications en santé-environnement et agir ensemble ». Le rapport-avis voté à l’unanimité demande notamment à la région de signer
Au lieu du complexe commercial EuropaCity, nouveau temple de la consommation destiné aux touristes, un scénario porté sur la transition écologique et le respect des terres agricoles émerge avec l’appui d’agronomes, de paysagistes, d’urbanistes et d’économistes. Le RES soutient l’initiative du groupement CARMA (Coopération pour une Ambition agricole, Rurale et Métropolitaine d’Avenir).  Et si c’était
Dr Nathalie FERRAND-LEFRANC, Chirurgienne dentiste et Déléguée Régionale Occitanie du Réseau Environnement Santé a participé à la table ronde du colloque « Précarité et accès à la santé bucco-dentaire » organisé par l’ASPBD le 21 juin 2019 au Sénat. Pour le Réseau Environnement Santé, 3 idées fortes émergent des interventions que nous venons d’entendre : Amener la santé
L’Agence européenne des produits chimiques (ECHA) a reconnu HPFO-DA – une substance fluorée utilisant la technologie dite GenX – en tant que substance extrêmement préoccupante (SVHC) en raison de ses effets graves probables sur la santé humaine et l’environnement [1]. La communauté de la santé environnementale applaudit cette décision, qui ajoute l’urgence aux alarmes scientifiques concernant
Une récompense pour une chercheuse de haut niveau soucieuse de transférer les connaissances scientifiques au plus grand nombre. Madame Anne Souyris, Adjointe à la Maire de Paris chargée de la santé et des relations avec l’AP-HP, remettra le 1er juillet, la médaille Grand Vermeil à Ana SOTO, Professeure de Biologie à l’Université Tufts de Boston.
Après avoir été le 1er Département à signer la charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens proposée par le Réseau Environnement Santé, le Tarn est le 1er département à adopter un plan de lutte contre ces substances chimiques qui perturbent notre santé. Le premier plan départemental de prévention et de lutte contre les perturbateurs
Les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par la présence de composés chimiques dans les produits de leur quotidien : cosmétiques, entretien de la maison ou décoration intérieure. Les études et avertissements concernant l’action des perturbateurs endocriniens pour la santé se multiplient et certains reviennent aux anciennes recettes, avec un nombre limité d’ingrédients, allant même
Le Réseau Environnement Santé et la Coalition EDC-Free Europe se félicitent du projet d’avis 6068/2018, premier document exposant le point de vue des collectivités locales et régionales en ce qui concerne les Perturbateurs Endocriniens. Nous tenons à souligner l’importance de compléter ce texte par l’ajout d’un article mentionnant des initiatives concrètes de mobilisation des collectivités
HAUT