Les Disputes d’AgroParisTech -Tous toxs ?

Le dialogue est complexe entre une société toujours plus attentive à son alimentation, et une filière qui affirme n’avoir jamais été aussi « sûre ». Face au concentré d’émotions qu’est l’alimentation, comment faire la part entre risques acceptables et inacceptables ? Intervention d’André Cicolella, Président Réseau Environnement Santé, lors de cette dispute avec Karine Boquet, directrice du Centre National
Lors d’une prochaine réunion du Conseil le 5 mars, les ministres de l’environnement de l’UE ont l’occasion d’inviter la Commission Européenne à élaborer des propositions efficaces sur la manière dont l’Union Européenne peut réduire systématiquement l’exposition aux perturbateurs endocriniens. En novembre dernier, la Commission européenne a publié une nouvelle communication sur les perturbateurs endocriniens, à
L’Université Populaire du Pays de Foix – UPPF organise une soirée de réflexion jeudi 7 février sur les perturbateurs endocriniens, animée par le Dr Nathalie Ferrand-Lefranc du Réseau Environnement Santé; en partenariat avec MGEN 09. En savoir plus : http://www.uppf.org/
Venez échanger avec des spécialistes pour mieux vous prémunir face à l’explosion des maladies chroniques et apprendre concrètement à diminuer vos expositions aux risques environnementaux sur la santé. Conférence / Débat et stands d’animations co-organisés par La Mutuelle Familiale et le Conseil des Seniors du Xe arrondissement, en partenariat avec le Réseau Environnement Santé Le
La journée d’échanges « Périnatalité et parentalité » a commencé avec l’intervention d’André Cicolella, président du Réseau Environnement Santé (RES) sur le sujet des perturbateurs endocriniens. En savoir plus.
Première en Lorraine : la municipalité de Vandoeuvre-lès-Nancy a signé le 29 janvier, une charte d’engagement visant à réduire, puis à éliminer, les perturbateurs endocriniens. André Cicolella, président du RES, a été l’invité du soir dans le JT 19/20 Lorraine de France 3 Grand Est pour en parler et une conférence débat a également été organisée
Le Réseau Environnement Santé porte un jugement positif sur les propositions faites qui reprennent celles faites par le rapport des Inspections générales et maintiennent le principe de base « Réduire l’exposition de la population ». Le financement des 50 actions n’est que très rarement précisé. Or, on ne mobilisera pas la société civile, les collectivités locales, les
André Cicolella, président du RES, a présenté la Charte Villes et Territoires sans Perturbateurs Endocriniens lors de la table ronde finale des Rencontres Nationales Santé Environnementale à Bordeaux les 14 et 15 janvier. Participation importante (500 personnes) , un engagement réaffirmé de développer la Santé Environnementale. Lancement par les 2 ministres Ecologie et Santé, de
Engagé dans une politique de santé environnementale, notamment au sein de la maternité, l’hôpital de Niort, en partenariat avec l’Agence régionale de santé, organise une conférence sur les perturbateurs endocriniens et les conséquences sur la santé, jeudi 24 janvier au Centre de formations paramédicales de l’hôpital. Deux sessions ont été proposées, l’une à l’attention des
Avec Mme Braud déléguée Régionale du Réseau Environnement Santé Alsace, Depuis les premières conséquences observées avec le DDT et les effets pathologiques du distilbene, jusqu’à la médiatisation récente des bisphénols A, la liste des perturbateurs endocriniens s’accroit constamment avec des effets néfastes sur la faune et l’Homme… de quoi s’agit-il? Qu’Est-ce qui les rend si
Dans une tribune publiée dans Le Monde du 24 décembre, 22 organisations* interpellent le ministre Bruno Le Maire, pour qu’il rende effective au plus vite la suspension de l’additif alimentaire E171, composé de dioxyde de titane**. Malgré un engagement fort du gouvernement et des parlementaires, Bercy se livre à un blocage jugé inacceptable par les co-signataires,
La campagne « Villes et Territoires sans Perturbateurs Endocriniens » prend de l’ampleur. Derniers signataires en 2018 : Mennecy (91), Région Ile-de-France, Toulouse, Nanterre, Villepreux (78). A venir en janvier 2019 : Biarritz, Courbevoie, Vandoeuvre-les-Nancy et l’agglomération de Saint-Omer. Les résultats des analyses de cheveux des élus à Paris, Strasbourg et Le Séquestre (Tarn)dans le
HAUT