Il aura fallu attendre 5 jours pour avoir la première communication publique sur la nature des produits présents sur le site de LUBRIZOL. Délai très surprenant, car s’agissant d’un site SEVESO, celle-ci est en possession des autorités et c’est cette connaissance qui guide le plan de gestion du risque. Le principal problème dans un incendie

LUBRIZOL = UN SEVESO FRANÇAIS ?

Le 10 juillet 1976, l’usine ICMESA du groupe Givaudan, propriété de la multinationale suisse Hoffman-Laroche, située à proximité de la commune de Seveso près de Milan, était le lieu d’un grave accident industriel. Un réacteur fabriquant la substance 2,4,5T (2,4,5 Trichlorophénol) explosait sous l’effet d’une surchauffe libérant un nuage toxique, dont les retombées contamineront 18
The results of the Esteban study published by Santé publique France confirm the general contamination of the population by endocrine disrupters. Contrary to what is claimed by Santé publique France, the health risk associated with endocrine disrupters is clearly established. There are thousands of experimental studies and many human studies available. For example, female rats
La Mutuelle Familiale a signé le 3 septembre 2019 la Charte « Villes et territoires sans perturbateurs endocriniens » proposée par le Réseau Environnement Santé. Elle s’engage ainsi à adopter un plan de lutte contre ces substances chimiques qui ont des effets délétères sur notre organisme, sur nos descendants et sur les écosystèmes. La Mutuelle

[CP] Enquête Esteban de Santé publique France

Les perturbateurs endocriniens sont bien une menace pour la santé publique Les résultats de l’enquête Esteban publiés par Santé publique France confirment la contamination générale de la population par les perturbateurs endocriniens. Contrairement à ce qu’affirme Santé publique France le risque sanitaire lié aux perturbateurs endocriniens est clairement établi. On dispose de milliers d’études expérimentales
Le rapport du Comité scientifique chargé d’élucider les causes possibles des agrégats de cas constatés a été rendu public. Il avait été présenté la veille au Comité de Suivi, auquel participait le président du RES, André Cicolella. La 1ère phrase prononcée par la présidente du Comité scientifique résume l’état d’esprit dans lequel le comité a
Une récompense pour une chercheuse de haut niveau soucieuse de transférer les connaissances scientifiques au plus grand nombre. Madame Anne Souyris, Adjointe à la Maire de Paris chargée de la santé et des relations avec l’AP-HP, remettra le 1er juillet, la médaille Grand Vermeil à Ana SOTO, Professeure de Biologie à l’Université Tufts de Boston.
Après avoir été le 1er Département à signer la charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens proposée par le Réseau Environnement Santé, le Tarn est le 1er département à adopter un plan de lutte contre ces substances chimiques qui perturbent notre santé. Le premier plan départemental de prévention et de lutte contre les perturbateurs
L’équipe de Michael Skinner, de l’Université Pullman de l’Etat de Washington aux Etats-Unis, vient de publier 2 articles majeurs. Le 23 avril dernier, l’étude met en évidence un effet du glyphosate transmis via le sperme sur 3 générations pour la prostate, l’obésité, le rein, les ovaires et les anomalies à la naissance [1]. Fait notoire,
Le Parlement européen a voté le 18 avril une résolution sur les Perturbateurs endocriniens demandant à la Commission Européenne de « prendre rapidement toutes les mesures nécessaires pour que la santé humaine et l’environnement soient protégés contre ces produits chimiques nocifs »[1]. Le texte a été adopté à une très large majorité, provenant de 7 groupes représentant
Paris, le 26/11/2018, Le Réseau Environnement Santé se félicite de la décision du Conseil régional Ile-de-France de voter à l’unanimité la charte Villes et Territoires sans Perturbateurs Endocriniens https://www.iledefrance.fr/toutes-les-actualites/une-ile-de-france-perturbateurs-endocriniens En adoptant la charte, la Région Île-de-France demande aux collectivités bénéficiaires d’aides régionales liées aux équipements scolaires, sportifs ou à la petite enfance, de respecter 5
LA BDSP BRULE ET NOUS REGARDONS AILLEURS   Tout le monde connait le dicton d’Amadou Hampâté Bâ à la tribune de l’Unesco au début des années soixante : « En Afrique, quand un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle ». Et quand une bibliothèque brûle…? Imaginons une grande bibliothèque dématérialisée, alimentée par des institutions et des
HAUT