L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de publier ce mercredi 22 septembre ses nouvelles lignes directrices en matière de qualité de l’air. Celles-ci mettent à jour les normes fixées en 2005 sur la base d’une synthèse des meilleures études scientifiques disponibles [1]. Le plus marquant est la diminution par deux de la norme pour les
La Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF) avec un collectif de 17 associations de patients et d’usagers et organisations représentatives des professionnels de santé, dont le Réseau Environnement Santé, impliqués sur la santé respiratoire lancent leurs premiers Etats Généraux à compter du 6 septembre, à partird’une plateforme en ligne : MaSanteRespiratoire2022.fr Cette démarche inédite
À compter du 1er janvier 2022, les industriels devront « mettre à disposition du public » la liste de leurs produits contenant des substances considérées, par l’ANSES, comme des perturbateurs endocriniens, selon un décret publié ce mercredi 25 août [1], plus d’un an après la promulgation de la loi AGEC (relative à la lutte contre le
Conséquence inattendue du port du masque : la vente de rouge à lèvres a chuté pendant la pandémie de coronavirus. Le 29 juillet 2021, à l’occasion de la Journée Mondiale du Rouge à Lèvres, il y a fort à parier que, si les conditions sanitaires le permettent, ces sticks colorés largement utilisés par les femmes
200 millions d’euros par an dans la PAC pour les services environnementaux rendus par les agriculteurs et agricultrices. C’était la promesse de campagne du candidat Macron à la présidentielle de 2017[1]. Quatre ans plus tard, alors que les négociations PAC battent leur plein et qu’une nouvelle manifestation de la FNSEA contre les éco-régimes est attendue
Parce qu’informer correctement les consommateurs sur l’empreinte écologique des produits est une priorité, 12 acteurs de la transition agricole et alimentaire soutiennent le projet « affichage environnemental » de l’ITAB et de ses partenaires scientifiques. Ils appellent également à respecter le calendrier initialement prévu par le législateur pour définir cet affichage. L’enjeu : proposer une méthode de scoring
Pour contrer l’arrivée de nouvelles crises sanitaires d’origines infectieuses et limiter le nombre croissant des maladies chroniques, nous devons faire de la santé environnementale un pilier du système de santé. La pandémie de Covid-19 exacerbe les crises environnementale et sociale préexistantes. Elle doit nous conduire à repenser notre politique de santé pour faire face au défi de
Face aux responsabilités de la « malbouffe » dans la COVID-19, les associations de patients et d’usagers de santé interpellent les pouvoirs publics. La COVID-19 met en exergue l’immense vulnérabilité des personnes en situation d’obésité ; les taux d’hospitalisation en réanimation et les taux de mortalité élevés pour cause de COVID-19 chez ces personnes parlent
Un collectif d’associations citoyennes de défense de l’environnement, des consommateurs, des usagers de santé, d’associations familiales et de professionnels, et de syndicats, dénonce l’absence d’ambition de la Stratégie décennale de lutte contre les cancers 2021-2030 en termes de santé environnementale. Le CIRC (Centre international de recherche contre le cancer) annonce que le nombre de cas

[CP] Cancer : la France en mauvaise place

« Bilan positif pour le 3ème plan cancer » déclare le directeur général de l’INCa en présentant la stratégie décennale 2021-2030. Les chiffres fournis par le CIRC[1] et les projections sur la période 2020-2040 contredisent ce bel optimisme. Les estimations du CIRC diffèrent déjà notoirement de ceux de l’Institut National du Cancer de 19 % pour le
Un collectif d’associations citoyennes de défense de l’environnement, des consommateurs, des usagers de santé, d’associations familiales et de professionnels, et de syndicats, demande au Président de la République de mettre la santé environnementale au coeur du système de santé. Les données scientifiques sur l’impact des pollutions sur la santé n’ont jamais été aussi nombreuses et

[CP] Perturbateurs Endocriniens et COVID

Après l’étude récente de l’équipe danoise de Philippe Grandjean mettant en évidence le rôle d’un perfluoré dans la gravité de la COVID-19[1], une nouvelle étude apporte un éclairage sur l’implication des Perturbateurs Endocriniens dans la gravité de la pandémie.   Les travaux émanent d’une équipe de l’INSERM, à laquelle a participé Philippe Grandjean[2], dirigée par
HAUT